Fabienne MOTTO EI
Psychothérapie à Meyzieu
Fabienne MOTTO EI
Psychothérapie à Meyzieu

Qu'est-ce qu'une thérapie de couple ?

16 Juil 2022 Fabienne MOTTO Psychothérapie

La vie est affaire de relations, avec les frères et soeurs, avec nos parents, avec les copains d'école, avec l'autre sexe, avec le collègue de travail... Toutes nos activités sont en lien avec l'autre ou les autres. S'ils ne sont pas présents physiquement avec nous, ils le sont en nous, dans nos rêves, dans nos dialogues internes, dans nos pensées, dans nos projets, dans nos souvenirs... A tel point que lorsque que nous nous parlons intérieurement, nous ne nous rendons pas forcément compte que nous pouvons aussi nous adresser à d'autres, ou qu'ils s'adressent à nous, car ces autres deviennent sans que l'on s'en rende compte des parties de nous-mêmes. Je vais me concentrer dans le cadre de cet article sur la relation de couple et plus précisément sur ce que la thérapie de couple peut apporter.

Qu'entendre par relation de couple ?

La relation de couple, la relation la plus compliquée ?

Il est aidant de concevoir le couple en trois termes : deux personnes et la relation qui existe entre elles.  En général, la conjointe ou le conjoint est la personne avec laquelle nous vivons tout le temps. A ce titre, elle partage notre quotidien, le "vivre ensemble", ce qu'il y a à faire pour gérer les biens communs, les enfants s'il y en a, les difficultés que l'on peut rencontrer personnellement, notre humeur... bref tout ce qui a trait à la vie du foyer et qui vient impacter l'un ou l'autre membre de celui-ci.

Cette relation est affective, elle nous engage dans notre investissement sensible profond. A ce titre, l'autre, selon les moments, va nous renvoyer à différents personnages de notre histoire, qui eux aussi ont compté pour nous, notamment ce que certains auteurs appellent nos "figures d'attachement". Il pourra s'agir de son père, de sa mère ou bien encore de son grand-père ou de sa grand-mère, de son frère, de sa soeur. "Avec mon mari, c'est comme avec ma mère...", "Ma femme, elle ne m'écoute jamais comme ma mère...",... Il y a du monde au sein du couple.

Lorsque nous grandissons, à partir des interactions que nous vivons avec notre entourage proche, nous construisons en nous une certaine manière d'être en relation à l'autre (et même avec soi-même) et une certaine perception de l'autre. Ce processus se met en place de façon inconsciente. Ce que nous percevons dans la relation à l'autre, n'est pas forcément la réalité, c'est notre réalité, issue de notre histoire. Dans le couple, creuset de la relation intime, des expériences relationnelles passées incorporées se réactivent à notre insu, viennent influencer notre façon de percevoir l'autre et de nous comporter. Nous allons ainsi réagir davantage à ce que l'on perçoit plutôt qu'à la réalité de la situation. Ceci est source d'autant de quiproquos possibles au sein du couple.

Quelle est la fonction du thérapeute de couple ?

Dans la thérapie de couple, le thérapeute soigne la relation de couple. Il s'agit d'écouter chacun sans oublier la relation. Le thérapeute va faciliter la relation, aider à refaire circuler en son sein, faciliter les prises de conscience. Qu'est-ce qui se joue au fond pour chacun dans la relation à l'autre ?

Lorsque l'on est heurté, blessé, aux prises avec sa tristesse ou sa colère par exemple, ce n'est pas facile de prendre du recul. Cela se passe comme si l'on était débordé par une ou plusieurs émotions et embarqué dans une réaction sans avoir le temps de comprendre ce qui se passe vraiment en soi. Ce sont des alertes, des signes qu'il se passe quelque chose d'important pour soi. Dans cet état, nous pouvons percevoir l'autre comme un agresseur ou un empêcheur de vivre... Impossible alors de sortir de notre point de vue pour adopter celui de l'autre. Qu'est-ce qui se passe vraiment pour l'autre ?

Le thérapeute de couple va aider chacun à être davantage à l'écoute de lui-même (de ce qu'il sent, ressent) et de l'autre. Qu'est-ce que cela me fait quand j'entends mon conjoint, ma conjointe, parler ? Est-ce que je peux rester avec ce que je ressens ? Rester avec soi plutôt que d'être dans la réaction et d'être débordé par soi-même pour découvrir autre chose en soi. La relation de couple peut alors devenir une source de connaissances de ce qui se passe en soi en lien avec l'autre. La relation de couple devient plus fluide. Chacun prend conscience de ce qui se passe en fait pour l'autre et cela peut le toucher.

Parfois nous nous rendons compte qu'un travail thérapeutique individuel est nécessaire pour l'un ou l'autre afin d'améliorer la relation. L'un des deux membres du couple a besoin d'aller travailler quelque chose que les séances à trois ont fait émerger. Certains thérapeutes de couple voient le couple et l'un ou l'autre individuellement, en même temps. D'autres préfèrent séparer le travail et orientent l'un des membres du couple sur un autre thérapeute tout en poursuivant le travail thérapeutique avec le couple. En ce qui me concerne, si je travaille avec le couple, je ne vois pas l'un des deux individuellement durant cette période.

Enfin, le travail thérapeutique de couple peut aussi faire apparaître que l'un des deux partenaires a désinvesti la relation, qu'elle ne le rend plus vivant. La thérapie de couple est alors le lieu qui aide à faire face à ce qui se passe vraiment pour soi dans cette relation.


Articles similaires

Derniers articles

L'Approche Centrée sur la Personne comme un chemin possible pour Etre

15 Nov 2022

Dans une perspective de transmission, je réalise actuellement une série d’interviews auprès de personnes rencontrées durant mon parcours de formation dans l'Approche Centrée sur la Personne (ACP). ...

La dimension spirituelle dans l'Approche Centrée sur la Personne ?

13 Nov 2022

Dans une perspective de transmission, je réalise actuellement une série d’interviews auprès de collègues psychopraticiens certifiés dans l’Approche Centrée sur la Personne (ACP). Alain Guichard est...

Complémentarités entre psychothérapie et techniques psychocorporelles ?

14 Sep 2022

Dans le cadre de ma pratique psychothérapeutique, j'ai pu constater fréquemment que d'associer à la psychothérapie en cours, le suivi de méthodes psychocorporelles (sophrologie, yoga, méditation, a...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.